ViVA!, la culture et les intermittents

Samedi 6 juin matin s’est tenue place Masséna une animation autour des problèmes de la culture et des intermittents du spectacle, à l’initiative de la CGT et de CIPCA. 

Malgré les délais extrêmement courts de préparation, quelques cent à cent-cinquante personnes, dont de nombreux professionnels, ont pu assister et participer, dans le respect des mesures barrières et du “dress code”, c’est-à-dire de la tenue vestimentaire suggérée – au moins un haut blanc – adoptée par la plupart des présents. Alternant musique (violoncelle, violon, flûte et trompette), chants, poésie et danses, plus de dix intervenants ont rappelé les priorités et urgences de la profession résumées en huit points :

  1. l’exigence d’une concertation professionnelle pour prolonger effectivement les droits (de 12 mois augmentés de la période d’impossibilité de travailler),
  2. la même revendication pour les travailleurs précaires de l’événementiel et du tourisme, et des intérimaires en général,
  3. l’annulation de la réforme du chômage (seulement suspendue jusqu’au 1er septembre) qui met à mal tous les précaires,
  4. une concertation sur les conditions sanitaires pour la reprise des spectacles,
  5. un plan de reprise pour le secteur du spectacle,
  6. le refinancement des structures (nationales et dans les territoires) qui portent la culture,
  7. la fin des privilèges de l’Internet qui bénéficie de la création artistique sans la rémunérer ni la financer,
  8. l’abandon du démantèlement de l’audiovisuel public par la baisse des moyens.

Pour clore ce moment festif, un défilé en file indienne est parti de la place Masséna en direction de la place Garibaldi.

Leave a Reply